EQUILIBRE GLYCEMIQUE ET COMPLICATIONS MACROANGIOPATHIQUES DU DIABETE

Lyse BORDIER, Bernard BAUDUCEAU

Abstract


La question de l’efficacité d’un équilibre glycémique optimal dans la prévention des complications macroangiopathiques du diabète a fait l’objet d’une récente polémique. Si les faits sont clairs pour la microangiopathie notamment au cours du diabète de type 1, ils paraissent moins certains pour les complications cardiovasculaires du diabète de type 2. Cette constatation vient de l’intrication des autres facteurs de risque cardiovasculaires qui sont très fréquents chez ces patients. Cependant, les études de suivi sur une longue durée s’inscrivent en faveur de l’intérêt d’un bon équilibre glycémique sur les complications macroangiopathiques. Les résultats négatifs sur la mortalité de l’étude ACCORD et les inquiétudes concernant la rosiglitazone ont conduit à la mise en place d’études sur la sécurité d’utilisation des nouvelles molécules. Tous ces travaux ont abouti à la démonstration de l’absence de risque des iDPP-4 et de l’effet très positif de certaines molécules de la classe des analogues du GLP-1 et des iSGLT2.

Il reste à espérer que la récente mise au point de l’Académie de Médecine soulignant que les complications du diabète de type 2 exigent une prévention multifactorielle qui passe obligatoirement par un contrôle optimisé de l'équilibre glycémique mette fin à une polémique inutile et dangereuse pour nos malades.


Keywords


Diabète, Equilibre Glycémique, Complications Macrovasculaires, Etudes.

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.15342%2Fijms.v4is.136

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

Université Mohammed VI des Sciences de la Santé