LES MEDICAMENTS FALSIFIES, CRIME SANS CHATIMENT

Marc GENTILINI, Quentin DUTEIL

Abstract


Le trafic de faux médicaments n’est pas un phénomène récent, mais un fléau qui s’aggrave. Plus mortel que le Paludisme et plus rentable que le trafic des drogues, il menace tant la santé des populations que le développement économique des pays les plus pauvres. Des anticancéreux aux traitements des dysfonctionnements érectiles, princeps ou génériques, tous les types de médicaments font l’objet de falsification. Profitant de la mondialisation des échanges et de l’essor d’Internet, ce trafic mortifère s’est développé et s’étend désormais sur les 5 continents. Considéré comme « le plus gros marché noir du monde », il reste pourtant sous-estimé, voire méconnu, du grand public, des professionnels de santé et des dirigeants politiques. La prise de conscience à tous les niveaux des risques engendrés par les médicaments falsifiés est une urgence vitale.


Keywords


Médicaments Falsifiés, Crime, Faux, Contrefaçon.

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.15342%2Fijms.v4is.148

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

Université Mohammed VI des Sciences de la Santé