ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE - UNE TRADITION BICENTENAIRE DE MODERNITE

Claude JAFFIOL

Abstract


EXTRACT
C'est sous le signe de la modernité, qu’est fondée l'Académie nationale de médecine, au début du XIXème siècle, alors que notre discipline émerge d'une longue période d'obscurantisme.
Après Bichat, mort prématurément, les pionniers, Laënnec, dont le stéthoscope permet pour la première fois d'écouter ce qui se passe à l'intérieur du corps humain ,  Larrey, le premier chirurgien des temps modernes , Pinel, le premier psychiatre... sont appelés  à siéger dans la jeune académie fondée par Louis XVIII en 1820.
Toujours sous le signe de la modernité, c'est à l'Académie de médecine que présentent leurs travaux révolutionnaires Pasteur et Marie Curie, deux figures emblématiques de la science, des découvreurs comme Laveran, prix Nobel de médecine, des novateurs comme Robert Debré, pédiatre éminent mais aussi inventeur des CHU. Alexander Fleming y fit connaître au monde sa découverte de la pénicilline.

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.15342%2Fijms.v4is.156

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

Université Mohammed VI des Sciences de la Santé