Les Résections avec Reconstruction pour Tumeurs de la Paroi Thoracique : Expérience du Service de Chirurgie Thoracique du CHU Mohammed VI de Marrakech
PDF

Keywords

Manubriectomie
Ostéo-synthèse
Paroi thoracique
Sarcome
Sternectomie

How to Cite

1.
Baiz Y, Afandi O, Fenane H, Msougar Y. Les Résections avec Reconstruction pour Tumeurs de la Paroi Thoracique : Expérience du Service de Chirurgie Thoracique du CHU Mohammed VI de Marrakech. ATD [Internet]. 2018 Oct. 4 [cited 2024 Jun. 15];2019. Available from: https://mbmj.org/index.php/atd/article/view/134

Abstract

Introduction : les tumeurs de la paroi thoracique sont rares. L’exérèse chirurgicale large et complète constitue le principal traitement. La reconstruction de la paroi est obligatoire en vue de rétablir sa morphologie et son rôle dans la physiologie respiratoire. Objectif : Présenter nos résultats concernant le traitement chirurgical de ces tumeurs. Patients et méthodes : Les données cliniques, paracliniques, chirurgicales et des suites post-opératoires sont relevés à partir des dossiers médicaux de 08 patients opérés dans le service de chirurgie thoracique du CHU Mohammed VI. Marrakech. Résultats : il s’agissait de 6 femmes et de 2 hommes. Les signes cliniques étaient des douleurs thoraciques associées à une tuméfaction sternale chez 5 patients, une masse pariétale laterothoracique chez deux patients et une masse laterosternale droite chez une patiente. L’évaluation pré-opératoire comprenait une radiographie thoracique et une tomodensitométrie thoracique. La biopsie chirurgicale préthérapeutique de la tumeur était réalisée chez 5 patients. Le geste chirurgical était une sternectomie subtotale avec reconstruction pariétale chez 3 patients, une manubriectomie chez 2 patients et une résection costale monobloc emportant la tumeur 3 patients. Toutes les résections étaient macroscopiquement complètes. L’examen anatomopathologique de la pièce opératoire objectivait une tumeur costale à cellules géantes, deux tumeurs desmoides, deux localisations secondaires d’un carcinome folliculaire thyroïdien, une localisation secondaire d’un carcinome vesiculaire thyroïdien, un leiomyosarcome primitif et un cas de chondrosarcome primitif. L’évolution postopératoire a été marquée par une bonne amélioration clinique, biologique et radiologique. Au dernier contrôle médical, les patients sont asymptomatiques. Conclusion: Les tumeurs de la paroi thoracique peuvent être primitives ou secondaires, leur diagnostic est évoqué devant une tuméfaction et une douleur thoracique. Le bilan lésionnel exact est basé essentiellement sur la tomodensitométrie thoracique. Le diagnostic définitif est anatomopathologique. Le progrès des techniques de reconstruction pariétale avec des résultats satisfaisants permet à la chirurgie de demeurer un traitement essentiel.

https://doi.org/10.15342/atd.v1i1.235
PDF
Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Copyright (c) 2018 Yassine Baiz et al.

Metrics

Metrics Loading ...