Chirurgie de l’Aspergillose Pulmonaire Chronique
PDF

Keywords

Aspergillome
Aspergillose
Aspergillose chronique cavitaire
Aspergillose chronique fibrosante
Séquelles

How to Cite

1.
Taoufik R, Sabur S, W EA, Sbiki L, Lefquih I, Labsser H, Bouchikh M, Achir A. Chirurgie de l’Aspergillose Pulmonaire Chronique. ATD [Internet]. 2018 Oct. 4 [cited 2024 Apr. 17];2019. Available from: https://mbmj.org/index.php/atd/article/view/136

Abstract

Introduction : Le poumon est le site de prédilection de l’atteinte aspergillaire, l’entité la mieux connue est l’aspergillome. Ce dernier est secondaire au développement d’une truffe aspergillaire au sein d’une cavité parenchymateuse préexistante, cette cavité est le plus souvent une séquelle de tuberculose pulmonaire dans notre contexte endémique. La chirurgie de l’aspergillose est alors une activité courante dans un service de chirurgie thoracique Matériels et méthodes : Etude rétrospective descriptive d’une période de 7 ans (Janvier 2010-Décembre 2017). Nous avons exploités tous les patients qui ont été pris en charge dans le service de chirurgie thoracique à l’hôpital Ibn Sina de Rabat. Le recueil des données a été fait à partir des dossiers médicaux, des comptes rendus opératoires et des fiches de suivi. Les patients hospitalisés mais non opérés et les dossiers non exploitables ont été exclus de l’étude. Les données de 65 patients inclus ont été décrites. Résultats : la médiane d’âge de nos patients est de 45 ans, avec un sexe ratio Homme/Femme de 2.25. L’antécédent de tuberculose était retrouvé dans 86.15% des cas. Le délai moyen entre l’atteinte tuberculeuse et la prise en charge chirurgicale était de 13.39 ans. Les symptômes apparaissaient en moyenne 2.45 ans avant la chirurgie. L’hémoptysie représentait le signe prédominant (84.61%). L’imagerie orientait le diagnostic dans 44% des cas. La sérologie aspergillaire faite chez 35 patients était positive dans 56.6 % des cas. La lobectomie constituait le geste opératoire le plus fréquent (46.15%). Les complications postopératoires étaient dominées par l’hémothorax (21%). La durée moyenne du séjour postopératoire était de 8.45 jours. Conclusion : Devant l’échec du contrôle de l’endémie tuberculeuse, et l’absence de traitement médicale efficace. La chirurgie constitue toujours une indication thérapeutique essentielle pour l’aspergillose pulmonaire, seule garante d’un pronostic favorable chez ces patients, à condition d’un bilan préopératoire détaillé et d’une préparation médicale préopératoire adéquate.

https://doi.org/10.15342/atd.v1i1.237
PDF
Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Copyright (c) 2018 Rachid Taoufik et al.

Metrics

Metrics Loading ...