HESITATION VACCINALE ET CONTESTATIONS AUTOUR DE LA VACCINATION EN 2017

Pierre BEGUE

Abstract


De nombreux pays sont concernés de nos jours par la montée des hésitations à vacciner. Cette tendance n’a fait que progresser depuis deux décennies comme le prouvent toutes les enquêtes. La dernière enquête internationale d’envergure révèle que 41% des Français doutent de la sécurité vaccinale. Il en résulte en France une diminution de la couverture vaccinale chez les enfants pour le vaccin Rougeole-Oreillons-Rubéole, le vaccin du méningocoque  C et le vaccin HPV et chez l’adulte un recul de la vaccination contre la grippe. Les causes de cette hésitation sont multiples et sociétales : peur des effets adverses graves supposés qui remplace la peur des maladies, désinformation par les médias et Internet, croyances diverses et individualisme croissant, perte de confiance dans les experts et les institutions. Les solutions sont multiples et varient selon les pays. Elles sont dominées par l’amélioration de la formation universitaire et continue des personnels de santé en vaccinologie, par une information plus précise, lisible et transparente. L’engagement fort des autorités de santé est indispensable pour améliorer la confiance et soutenir les vaccinateurs. L’éducation pour la santé devrait être adaptée à la demande de la société moderne et occuper une plus grande place dans l’enseignement.


Keywords


Vaccination, Hésitation Vaccinale, Refus Vaccinal, Santé Publique, Sécurité Vaccinale, Mouvements Antivaccinaux.

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.15342%2Fijms.v4is.147

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

Université Mohammed VI des Sciences de la Santé